Eglise de Saint Girons d'Aiguevives

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Lors de la reconstruction de l'église Saint Girons, entre 1853 et 1860, l'ancien sanctuaire est conservé.

Les chapelles latérales comportent de hautes fenêtres. Le personnage mitré et crossé représenté sur le vitrail derrière le maître-autel est sans doute Saint Girons. Apôtre de Gascogne, il évangélise la Chalosse. Son tombeau, profané par les huguenots en 1569 pendant les guerres de Religion, se trouve dans la crypte d'Hagetmau (Landes).

Le curé Capet, qui officiait pendant la Révolution, est enterré sous le calvaire au nord de l'église. Dagrand réalise une partie des vitraux entre 1860 et 1900, et le clocher est décoré en 1899.

Le clocher-porte abrite deux cloches dont l'une date de 1608. A gauche du clocher, une croix de cimetière est placée au sommet d'un fût en pierre dure, posé sur un socle massif dont les angles sont décorés de feuillage.

 

L'ancien sanctuaire

Datant du XIVe siècle, voûté d'ogives, ce sanctuaire est de style gothique flamboyant. Le chevet plat de l'église est éclairé par une fenêtre à deux panneaux. A gauche est représenté Saint Blaise, et à droite Saint Girons. Tous deux sont mitrés et crossés.

D'après " Le patrimoine des communes de la Gironde" - Flohic éditions

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

There was an error while rendering this tile