Veillée pour la vie

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Le samedi 19 novembre 2016 à Saint Trojan, a eu lieu la veillée de prière pour la protection de la Vie, animée par les séminaristes et les lycéens, rythmée par des chants, des lectures bibliques et des méditations.

DSC01655.jpg

Évangile de la Vie, la bonne nouvelle de chaque naissance

« Évangile de la vie se trouve au cœur du message de Jésus. Reçu chaque jour par l’Eglise avec amour, il doit être annoncé avec courage et fidélité comme une bonne nouvelle pour les hommes de tout époque et de toute culture.

A l’aube du salut, il y a la naissance d’un enfant, proclamée comme une joyeuse nouvelle : « Je vous annonce une grande joie, qui sera celle de tout le peuple : aujourd’hui vous est né un Sauveur, qui est le Christ Seigneur, dans la cité de David » (Lc 2, 10-11). Assurément, la naissance du Sauveur a libéré cette « grande joie », mais à Noël, le sens plénier de toute naissance humaine se trouve également révélé, et la joie messianique apparaît ainsi comme le fondement et l’accomplissement de la joie qui accompagne la naissance de tout enfant (Jn 16, 21).

Exprimant ainsi ce qui est au cœur de sa mission rédemptrice, Jésus dit : « Je suis venu pour qu’ils aient la vie et qu’ils l’aient en abondance » (Jn 10, 10). En vérité, il veut parler de la vie « nouvelle » et « éternelle » qui est la communion avec le Père, à laquelle tout homme est appelé par grâce dans le Fils, par l’action de l’Esprit sanctificateur. C’est précisément dans cette « vie » que les aspects et les moments de la vie de l’homme acquièrent tous leur pleine signification.

DSC01658.jpg

 

DSC01664.jpg

L’homme est appelé à une plénitude de vie qui va bien au-delà des dimensions de son existence sur terre, puisqu’elle est la participation à la vie même de Dieu.

La profondeur de cette vocation surnaturelle révèle la grandeur et le prix de la vie humaine, même dans sa phase temporelle. En effet, la vie dans le temps est une condition fondamentale, un moment initial et une partie intégrante du développement entier et unitaire de l’existence humaine. Ce développement de la vie, de manière inattendue et imméritée, est éclairé par la promesse de la vie divine et renouvelé par le don de cette vie divine ; il atteindra son plein accomplissement dans l’éternité (1 Jn 3, 1-2). En même temps, cette vocation surnaturelle souligne le caractère relatif de la vie terrestre de l’homme et de la femme. En vérité, celle-ci est une réalité qui n’est pas « dernière », mais « avant-dernière » ; c’est de toute façon une réalité sacrée qui nous est confiée pour que nous la gardions de manière responsable et que nous la portions à sa perfection dans l’amour et dans le don de nous-mêmes à Dieu et à nos frères ».

Évangile de la Vie, n°1-2
 

DSC01669.jpg

Prière pour la vie

Seigneur, Source de la vie,

nous te louons et nous te bénissons
pour le don sacré de la vie humaine.
Face au fléau de l'avortement qui menace
des milliers d'enfants à naître
nous te demandons, Père très bon,
de nous donner un grand respect
pour toute mère qui porte un enfant;
inspire-nous les paroles et les actes
qui donnent courage et confiance.

Éclaire les mères en attente qui
délibèrent du sort de leur enfant :
dans ta Miséricorde
montre-leur la beauté de la maternité
et la dignité de toute vie humaine

Suscite chez les pères le vrai
sens de la responsabilité
et de l'accompagnement.

DSC01670.jpg



DSC01685.jpg

Fais que les médecins secourent avec
sagesse les mères en détresse;
qu'ils leur procurent l'aide nécessaire
dans leurs doutes, leurs difficultés
et leurs tentations
pour qu'elles acceptent de mener à terme
la vie qu'elles portent en elles.
Donne à ces mères et à ces pères,
à ces médecins et à nous tous,
la force d'accomplir ta volonté,
par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Ainsi soit-il

DSC01692.jpg

Source : Eglise du Puy, 1985

Photos : cathoblayebourg - CC-BY-NC-SA

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+