Pèlerinage à Assise

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Du 19 au 25 août, 21 pèlerins se sont rendus à Assise pour mettre leurs pas dans ceux de Saint François et de Sainte Claire. Visionnez les photos, lisez leurs témoignages.

Notre groupe de 21 pèlerins des paroisses de Blaye et de Bourg en Gironde voudrait de tout cœur vous transmettre son immense joie de se laisser toucher par Jésus, en marchant sur les pas de St François et de St Claire. Nous avons la grâce de méditer et d'approfondir ces paroles d'amour, de paix et de miséricorde portées par des œuvres d'art de toute beauté, dans une nature splendide. Nous vous offrons ces magnifiques photos.
Nous portons dans nos prières toutes nos familles et nos amis, mais aussi les intentions de tous les inconnus qui souffrent ou qui se réjouissent.
Loué soit Dieu !

Grâce aux temps de prière partagée, très denses, et aussi grâce à l'exemple que Saint François et Sainte Claire nous ont donné et sur lequel nous sommes revenus chaque jour, je pense avoir fait un pas important vers Dieu. Je ressors du pèlerinage avec une foi renforcée, et je sais qu'il me faut continuer l'effort car c'est une lutte quotidienne.

J'ai connu des moments de partage très intenses, émaillés d'échanges très personnels, qui m'ont fait un immense plaisir, m'éloignant d'un monde tout d'apparences.

Sainte Claire et Saint François, renforcez notre foi !

Ce que m'a touché c'est la clémence des lieux, la densité de la végétation très verte, la luminosité, la beauté du patrimoine, les peintures de grands maîtres, les fresques que l'on découvre au hasard des rues, mais par-dessus tout la dévotion de St François, on ressent sa présence partout... 
Je retiens de cette expérience spirituelle, plus de confiance et d'espoir en Dieu en m'inspirant de l'esprit de St François...
Expérience agréable à vivre au sein d'une équipe complice et fraternelle, qui ne manquait pas d'anges gardiens !

En premier, c'est la fraternité au sein du groupe ; la sollicitude toute simple, naturelle, et je remercie chacun et chacune.

Une phrase de saint François a retenu mon attention "rappelez-vous que lorsque vous quittez cette terre vous n'emportez rien de ce que vous avez reçu, uniquement ce que vous avez donné".

Ce que l'on a donné se trouve dans les évangiles : l'amour du Christ envers nos frères, le pardon donné, la joie donnée ne serait-ce que par un sourire, si nous avons été disciple de Jésus, ses témoins ... c'est toutes cette richesse que nous emporterons et présenterons a Dieu.

Pour moi cette phrase reflète toute la vie de saint François, se dépouiller progressivement pour être riche devant Dieu lorsque nous serons devant lui,

Toutes les prières des saints ont nourri ma foi, et parmi les psaumes je termine avec le verset 8 du psaume 142 : fais que j'entende au matin ton amour car je compte sur toi, montre-moi le chemin que je dois prendre : vers toi j'élève mon âme.

S plendeur de la Création

A ffirmation de notre foi
I ntériorisation de la Parole
N ouveau départ
T e Deum laudamus
F orce du dépouillement
R emise en question
A venture spirituelle
N otre-Dame des Anges, veillez sur nous !
C roire et témoigner
O raison, offices, liturgie des heures, chants et prières
I nstants de grâce
S ignore, laudato si'
D on de soi à Dieu et aux autres
A mitiés sincères
S implicité à retrouver
S ainteté à gagner
I mmensité de l'Amour de Dieu
S ilence et communion dans et avec la nature
E ngagements à prendre pour notre Eglise
Saint François et Sainte Claire, merci !
Et à vous tous, amis pèlerins, merci pour ces jours partagés et bonne route  sur leurs pas …
Tout d'abord une immense action de grâce pour cette semaine de pèlerinage.
Je retiens deux points essentiels :
- grâce à St François et Ste Claire, un retour à Dieu. J'ai vécu une conversion que j'attendais et que je demandais : nous sommes fils de Dieu, vraiment aimés de lui, et appelés à être configurés au Christ, comme le furent St François et Ste Claire. Quel paradoxe entre la pauvreté, la simplicité et le dépouillement des lieux visités, et l'ampleur du rayonnement mondial de ces deux saints. 
Notre passage sur terre est bref, d'où l'appel urgent que je ressens de me donner pleinement à Dieu et à aux autres. Cela passe pour moi par une fidélité renforcée à la prière (oraison quotidienne, messes en semaine, sacrement de la réconciliation, accompagnement, etc...), à mon couple, à ma famille, aux engagements dans l'Eglise, et à une remise à sa vraie place de mon métier. 
Et pour cela je compte sur l'aide et le soutien des frères et sœurs de la communauté. 
- Je redoutais la mondanité. Finalement ma crainte s'est vite dissipée, devant la qualité de notre vie fraternelle, où la bienveillance a régné durant tout le pèlerinage. Des échanges inter-personnels ont renforcé et soutenus ma vie intérieure et la fraternité avec les autres.
Amitié à tous,

3 jours après être revenue d'Assise, je n'ai pas pris encore beaucoup de recul par rapport à la semaine passée. En quelque sorte, je suis encore dedans. Pendant tout ce temps de pèlerinage, j'ai eu l'impression d'être sur un toboggan, toboggan de prière, de découvertes, et d'aventure humaine. Comme toujours sur un toboggan, ça va trop vite, on aimerait un peu que ça dure et un peu que ça s'arrête, et on craint l'arrivée. 

Ce qui m'a surtout touchée, c'est l'aventure humaine, toute cette sollicitude, cette bonne volonté, cette communion d'esprit. Nous sommes passés par dessus nos différences, parfois importantes, pour ne voir en l'autre que l'enfant de Dieu,  caché derrière ses (nos) imperfections. 

Ce qui m'a touchée aussi ce sont les messes dites dans les lieux saints qui réconciliaient pour moi l'homme croyant d'autrefois à la façon dont nous recevons ses œuvres aujourd'hui.  Car au 13ème siècle tout n'était que foi, prière et adoration du Seigneur : les monuments, la musique, la peinture....

Ce qui m'a touchée également c'est de marcher sur les traces de Saint François et de Sainte Claire, modèles d'amour et de confiance.

En conclusion, le pèlerinage à Assise, c’était une expérience sacrée et une sacrée expérience. Avec tous mes remerciements pour cette belle aventure.

Après ce très beau pèlerinage nous sommes revenus à nos occupations quotidiennes et il faut un certain temps pour se réhabituer. Nous avons découvert un très grand saint. Bien-sûr, nous avions entendu parler de St François d'Assise, mais nous ne le connaissions pas vraiment. Et nous nous sommes aperçus dans ce pèlerinage à quel point il avait su mener une vie admirable dans le dépouillement et la simplicité. Quel exemple pour nous, même si nous sommes loin de lui ressembler. 

Il avait su faire de chaque souffrance et de chaque privation une grande joie intérieure dans une confiance absolue en Dieu.

Nous retenons également les belles journées passées ensemble, les élans de fraternité, d'entraide et les mots échangés. Nous avons fait connaissance avec ceux que nous ne connaissions pas et appris à mieux connaitre ceux que nous connaissions déjà. Ce fut très enrichissant.

Merci à Catherine et à l'abbé Slaiher de nous avoir amenés à Assise sur les pas de Saint François. Et bravo pour l'organisation.

Merci à tous pour votre gentillesse.

Quelques jours pour me remettre dans mon quotidien, ne furent pas de trop, je ne suis même pas sûre d’être totalement rentrée…

J’ai été bouleversée par ces lieux chargés d’histoires, des lieux qui transpirent l’amour de Dieu, l’amour d’un homme hors du commun pour son Dieu. J’ai compris à quel point les prières de chaque jour sont une vraie nourriture dont nous avons grand besoin, sans cette nourriture notre corps, notre esprit et notre foi se dessèchent. En cela ce pèlerinage a été une révélation, j’ai appris que la prière, cette rencontre avec Jésus, même dans les moments où la fatigue se faisait lourdement sentir nous apportait de la joie et une grande paix. 

J'ai été très heureuses des rencontres faites et des échanges avec les uns et les autres. Merci au Père Slaiher de nous avoir fait découvrir les lieux de vie de Saint François dans une ambiance fraternelle et détendue. Merci à Catherine pour toute l’organisation.

C'est avec énormément de joie et de gratitude que je vous écris, une semaine après notre pèlerinage sur les pas de François et Claire d'Assise ...
Tout d'abord, Pax et Bonum étaient présents à travers nos échanges fraternels qui m'ont beaucoup soutenue dans cette période de recueillement et d'écoute du Seigneur ... vraiment merci à vous Père Slaiher ainsi que Catherine de vous être attelés aux moindre détails de ces moments de partage et de prières en communauté dans ce lieu si inspirant !
J'en retiens un désir approfondi d'engagement à la suite du Christ (oui, j'ai beaucoup pleuré à la remise du Tau, j'ai vraiment pris ce moment à cœur !), une responsabilité d'écouter là où je suis appelée ... et de continuer de demander la force au Seigneur d'accomplir Sa Volonté quotidiennement.
Enfin, c'est avec toutes les batteries chargées de ces beaux paysages, passages de vie intenses de Saint François et amitiés naissantes, que je suis prête à commencer une année neuve à la suite du Christ.
En union de prière pour les fruits de ce pèlerinage dans les cœurs et au-delà.

Et oui, déjà quelques jours de passés depuis notre retour de cette semaine sur les pas de François. Mais quel parcours ?

Ce parcours que nous avons fait ensemble, m’a fait découvrir un François d’une très grande humanité, d’un amour inébranlable et d’une foi profondément encrée en lui. Le frêle François, petit en taille, mais très grand dans ses convictions et son amour inébranlable du seigneur, ne reculant devant rien pour atteindre cet amour.

On aimerait tant lui ressembler.

Comme l’an passé à mon retour de Terre Sainte, quelques semaines, voire quelques mois me seront nécessaire pour analyser tout ce que j’ai ressenti  pendant cette semaine.

Merci Père de nous avoir guidés sur le chemin de François et de Claire.

Sainte Claire, Saint François priez pour nous.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+