Savoir s'accueillir

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Edito du dimanche 7 octobre 2018

Ça y est ! Depuis lundi dernier, le père Patient Sourou AKAKPO est arrivé en France et s’est installé au presbytère de Blaye. Quittant son pays du Togo, il accomplit son premier voyage en Europe et dans notre pays ! Probablement a résonné en son cœur cet appel donné, quelques millénaires auparavant par Dieu à Abraham : « Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, et va vers le pays que je te montrerai. Je te bénirai et tu deviendras une bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront ; celui qui te maudira, je le réprouverai. En toi seront bénies toutes les familles de la terre. » (Gn 12, 1-2)

Le père Patient est né le 23 août 1962. Il est le second d’une famille de huit enfants. C’est par son service d’enfant auprès de l’autel lors de la messe qu’il a éprouvé assez tôt le désir de se mettre totalement au service du Seigneur. Ayant rejoint la grande ville de Sokode pour y faire des études, il intègre après son baccalauréat le grand séminaire Jean-Paul II (déjà !) afin d’y commencer ses études de philosophie puis de théologie. Ordonné prêtre le 08 décembre 1990, il s’est mis au service de son diocèse et son évêque en assumant la lourde charge de responsable de l’économat diocésain (plus de 20 ans) mais aussi comme administrateur paroissial et directeur diocésain des Œuvres Pontificales Missionnaires. Ayant eu le désir de vivre pendant une année une nouvelle expérience pastorale, il a fait la demande auprès du père Gérard Faure afin de venir prêter main forte à une paroisse qui serait dans le besoin et prendre sa part dans la mission de notre Eglise locale et diocésaine.

Après la belle journée d’installation vécue dimanche dernier avec notre évêque, les prêtres et diacres présents mais aussi chacun d’entre vous, puissions-nous accueillir également celui qui nous est offert comme un don du Seigneur ! Puisse l’Esprit-Saint nous bousculer gentiment dans nos habitudes et nos façons de faire afin que nous puissions embrasser quelque chose de plus grand et assurément plus beau encore de ce qu’est l’Eglise de Dieu voulue par Lui. Par l’intercession de la jeune sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, confions-nous ainsi les uns les autres, en ce mois consacré aux missions, afin que nous vivions celle qui nous est offerte. Elle est là, tout près de nous, à la porte de nos cœurs !

votre curé, père Jean-Laurent MARTIN

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+