"Seigneur Jésus, tu es pour Elsa la source dont elle a soif et le maître qu’elle cherche"

Après l'appel décisif par l'évêque, Elsa se prépare immédiatement au baptême, qu'elle recevra à Pâques. Elle participe à des célébrations de purification et d'illumination qu'on appelle "scrutins".

Le temps de la purification et de l’illumination, et ses rites

Pendant les 3 semaines qui précèdent le baptême, l’Eglise offre aux futurs baptisés  trois rites pénitentiels que l’on appelle « scrutins ». Le mot évoque le discernement entre la lumière et les ténèbres. Les futurs baptisés sont invités, avec toute la communauté chrétienne, à la conversion, pour se tourner vers le Seigneur et se voir à sa lumière (scruter : examiner attentivement pour découvrir ce qui est caché). Ces trois scrutins se célèbrent les 3ème, 4ème et 5ème dimanches de Carême. La communauté chrétienne vit cette dimension de conversion avec les catéchumènes.

Quelle que soit l’année, on peut utiliser les textes de l’année A, car ce sont les évangiles traditionnels de l’initiation chrétienne : Samaritaine, Aveugle né, Lazare ressuscité. Ces évangiles évoquent l’un des grands symboles du baptême chrétien :

  • Evangile de la Samaritaine : Le Christ donne l’eau vive.

« La soif torture les hommes en ce monde, et ils ne comprennent pas qu’ils se trouvent dans un désert où c’est de Dieu que leur âme a soif. Disons donc, nous : “Mon âme a soif de toi.” Que ce soit le cri de nous tous, car unis au Christ nous ne faisons plus qu’une seule âme. Puisse notre âme être altérée de Dieu. Les yeux fixés sur la résurrection du Christ dont Dieu nous donne l’espérance, au milieu de toutes les carences qui nous accablent, monte en nous la soif de la vie incorruptible. Notre chair a soif de Dieu. » (St Augustin)

  • Evangile de l’Aveugle-né : Le Christ guérit et illumine.

« L’aveugle se lava les yeux à la piscine de Siloé, Siloé qui veut dire envoyé. Autrement dit, il fut baptisé dans le Christ. Si donc Jésus lui ouvrit les yeux en le baptisant en lui, d’un certaine manière on peut dire qu’il fit de lui un catéchumène quand il lui fit une onction sur les yeux. » (St Augustin)

  • Evangile de la résurrection de Lazare : Le Christ rend la vie.

« Écoutez, écoutez ce que dit Jésus : “Je suis la résurrection et la vie.” Toute l’attente des Juifs était de voir revivre Lazare, ce mort de quatre jours. Écoutons, nous aussi, et ressuscitons avec lui. Il est la résurrection parce qu’il est la vie. “Celui qui croit en moi, même s’il est mort, vivra” ; même s’il est mort comme Lazare, il vivra ; parce que Dieu n’est pas le Dieu des morts mais des vivants. » (St Augustin)

Les trois scrutins prennent place après l’homélie.

Dimanche 8 mars 2015 - Troisième dimanche de Carême - Premier scrutin

 

Vous qui êtes appelée par Dieu, mettez-vous à genoux devant lui, et prions.

Prions pour Elsa à qui l’Eglise fait confiance et qu’elle appelle au terme d’un long cheminement : qu’à la fin de sa préparation, aux prochaines fêtes de Pâques, elle rencontre le Christ dans les sacrements.

  • Pour Elsa, future baptisée. Comme la Samaritaine, qu’elle se laisse atteindre par le regard du Christ et puisse reconnaître ses péchés, prions le Seigneur.

R/ Seigneur, exauce-nous.
  • Pour qu’elle soit libérée de l’esprit de méfiance qui fait abandonner le chemin du Christ, prions le Seigneur. R/

  • Pour qu’en désirant le don de Dieu, elle aspire de tout son cœur à l’eau vive qui jaillit en vie éternelle, prions le Seigneur. R/

  • Pour qu’en recevant le Fils de Dieu comme son maître, elle devienne une vraie adoratrice du Père, en esprit et en vérité, prions le Seigneur. R/

  • Pour qu’après sa joyeuse rencontre avec le Christ, elle en porte la nouvelle à ses amis et dans le monde, prions le Seigneur. R/

  • Pour que tous les pauvres de la terre et ceux qui ont faim de la parole de Dieu aient accès à l’Evangile du Christ, prions le Seigneur. R/

  • Pour que nous soyons tous enseignés par le Christ, que nous aimions la volonté du Père et accomplissions son œuvre avec amour, prions le Seigneur. R/

   ​

Prions.

Dieu qui a envoyé ton Fils pour qu’il soit notre Sauveur, nous te confions cette catéchumène : elle est comme cette femme de Samarie qui voulait puiser de l’eau vive ; qu’elle se laisse convertir par la parole du Christ, qu’elle reconnaisse les entraves de ses faiblesses, et son péché. Ne permet pas qu’en se fiant à sa seule force elle soit égarée par la puissance du Mauvais. Mais délivre-là de l’esprit du mensonge, afin qu’en reconnaissant ses fautes, elle puisse être purifiée intérieurement et progresser sur la voie du salut. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Devant toi qui seul est saint, elle n’ose pas se dire sans péché. Avec confiance elle ouvre son cœur, elle confesse sa misère, elle dévoile ses blessures cachées. Dans ton amour, délivre-là de ses infirmités, rétablis sa force, étanche sa soif, accorde-lui la paix. Par la puissance de ton nom, que nous invoquons avec foi, assiste-là maintenant et sauve-la.

Commande à l’esprit du mal, que tu as vaincu par ta Résurrection. Montre à Elsa le chemin à suivre dans l’Esprit Saint, pour qu’en marchant vers le Père, elle l’adore en vérité. Toi qui règnes pour les siècles des siècles. Amen.

   

Chère Elsa, revenez pour le prochain scrutin.

Que le Seigneur soit toujours avec vous.
Allez dans la paix du Christ.

Elsa : Je rends grâce à Dieu.