Fête annuelle diocésaine du MCR

C’est à Bourg que s’est déroulé la fête annuelle diocésaine du MCR le 3 juin 2014.

A notre arrivée, Geneviève Mounie, responsable de la Gironde nous souhaite une chaleureuse bienvenue. Viennoiseries et café nous attendent dans le local de l’ancienne mairie.

Plaisir de se retrouver pour la plupart, de se rencontrer une première fois pour d’autres.

L’accueil plus officiel se fait un peu plus tard à l’église par différents responsables tant de Bourg que du MCR.

Geneviève après avoir remercié son équipe nous rappelle que ce mouvement d’action catholique compte un peu plus de neuf cents personnes dans notre diocèse. Chiffre malheureusement en baisse. Et ajoute-t-elle, combien il serait beau que chacune d’elles donne envie à un retraité chrétien de nous rejoindre.

Puis elle cède la parole à notre responsable de la communication Jean-Pierre Malgouyres après nous avoir annoncé que d’autres nouvelles responsabilités supplémentaires l’attendent au sein du CIL (commission interdiocésaine de liaison). Jean-Pierre était aussi en charge avec son équipe d’organiser cette journée.

Une note d’humour, ensuite de M. le Curé de Bourg, Alain Tuffreau : « Après toutes ces belles paroles, le silence est cadeau. Je vous en fais cadeau. »
L’Eucharistie présidée par le Père Jacques Brittmann, conseiller spirituel diocésain et concélébrée permet aux Blayais et aux Bourquais de retrouver leur ancien pasteur, le père Jacques Vrignault et l’abbé de Rozières. L’équipe blayaise avait également le plaisir d’être accompagnée de son conseiller, le père Dominique de Lassat qu’elle remercie de tout ce qu’il lui apporte.

Repas partagé dans la grande salle de la citadelle et promenade précèdent la conférence de Didier Coquillas, professeur à Bordeaux II qui nous fait revivre l’histoire de Bourg. L’attachement de cet enfant du pays à cette ville est manifeste. Arrivé à trois mois, ce docteur en histoire ne l’a plus guère quittée. Il nous confie y avoir été enfant de chœur. Sa conférence se termine dans l’église même.

Avant que nous nous séparions, Geneviève remercie celles et ceux qui ont œuvré à la réalisation réussie de cette journée de fête et nous cite quelques mots de Monique Bodhnin responsable nationale : « Un chrétien seul, c’est bien, une équipe c’est mieux. Tous réunis, c’est l’Eglise. » « La foi est inscrite dans la rencontre. » Puis elle nous souhaite un bel été dans la joie de se retrouver à la rentrée.

Chant, prière finale et bénédiction concluent ces beaux moments vécus ensemble.

Marie-France Puypalat